Le choix de la chapelle de Vallauris pour installer La Guerre et La Paix :
Les deux ½uvres de Picasso La Guerre et La Paix sont installées dans la chapelle du château de Vallauris en 1959.
Le choix par Picasso de la chapelle pour l'édification de son temple de la Paix s'inscrit dans un mouvement de redécouverte de l'art sacré, qui connaît un indéniable engouement dans les années 50 : Matisse achève la décoration de la chapelle du Rosaire à Vence, Chagall- ainsi que Bonnard, Léger, Germaine Richier...- participent à la décoration de l'église du Plateau d'Assy, Notre Dame de Toute Grâce, et commence à travailler à son monumental Message Biblique, qu'il destine d'abord à une autre chapelle vençoise avant d'en faire don à l'Etat. Pablo Picasso, conscient du profond symbolisme du lieu et séduit par les rigoureuses proportions de l'austère bâtiment, choisit la chapelle du château de Vallauris.
L'édifice ancien contribue à donner à La Guerre et la Paix, avec ses évidentes références à l'art antique, voire à l'art rupestre, un ancrage sacré et universel. " Il ne fait pas très clair dans cette chapelle, déclare l'artiste à Claude Roy, et je voudrais qu'on ne l'éclaire pas, que les visiteurs aient des bougies à la main, qu'ils se promènent le long des murs comme dans des grottes préhistoriques, découvrant les figures, que la lumière bouge sur ce que j'ai peint, une petite lumière de chandelle.

AGENDA PROGRAMMATION


jusqu'au Lundi 17 Octobre 10h-12h15, 14h-18h sauf le Mardi Exposition.
Mark Dion. The Tropical Collectors
Français EnglishDepuis le début des années 2000, les musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes inscrivent la création au c½ur de leur projet artistique et culturel.Le musée national Pablo Picasso,La Guerre et la Paix, à Vallauris, explore plus particulièrement la question de l'engagement, en invitant des artistes actuels de renom à exposer au sein de la chapelle, en écho au chef-d'½uvre peint de Pablo Picasso (1881-1973)..

L'artiste contemporain américain Mark Dion(né en 1961), explore les croisements entre art et science, vision et production de connaissance, collection et modes de présentation. En prenant la place d'un scientifique amateur, d'un collectionneur, d'un historien ou d'un biologiste, l'artiste porte un regard souvent humoristique mais critique sur les relations entre culture et nature.Mark Dion relance les débats sur l'évolution de l'histoire naturelle, le rôle du scientifique et les (re)présentations de la nature et des systèmes écologiques en sciencedans les musées, les étalages ou les zoos. S'attachant à la déconstruction des représentations culturelles du monde naturel, l'artiste s'interroge sur les relations que nous entretenons, aujourd'hui, avec ce monde. Son travail, qui fait explicitement référence aux cabinets de curiosités, et se nourrit de l'histoire des musées, ne porte pas sur la nature mais sur l'idée de nature. L'artiste collecte des objets ordinaires et spécimens du monde vivant pour les organiser en des installations foisonnantes. Par le regroupement d'éléments aussi divers que squelettes, animaux naturalisés et en peluche, végétaux, bocaux étiquetés ou livres, il crée des espaces complexes, conçus comme des microcosmes et desespaces de fictions scientifiques.Dans la chapelle, en regard de La Guerre et la Paix, sera présentée l'½uvre The Tropical Collectors (Bates, Spruce and Wallace), réalisée en 2009. Elle fait référence à troisnaturalistes victoriens peu connus et aux collectionneurs tropicaux. Ces explorateurs britanniques faisaient partie d'une entreprise coloniale et sont aujourd'hui entière-ment associés à l'histoire des premières sciences et de la biologie. Dans les années 1850, des personnes comme H.W Bates, Richard Spruce et Alfred Russell Wallace, se sont courageusement aventurées en Amérique du Sud, ont traversé le fleuve Amazone et ont collectés, au risque de leurs vies, une immense diversité de spécimens et de sujets biologiques. The Tropical collectorsprésentent tous les attributs de ces aventuriers, comme si leur équipement venait d'arriver de l'Angleterre sur les côtes de l'Amérique du Sud.

Mark Dion, The Tropical collectors, installation, divers médias © Courtesyde l'artiste de la galerie In situ -Fabienne Leclerc, Paris / Romainville, 2022..

 Musée national Pablo Picasso La Guerre et la Paix. musee. Vallauris

Musée national Pablo Picasso La Guerre et la Paix


Musee


Place De La Libération
Vallauris

Tél. 04 93 64 71 83

http://www.musee-picasso-vallauris.fr
Site internet