«Délaissant formes et couleurs pour faire de l'art le lieu et le moyen de m'interroger sur ce qu'il y a de plus essentiel à l'homme c'est vers les mots, principalement écrits ou imprimés, que graduellement je me suis tournée. La découverte du travail d'un artiste japonais, Shusaku Arakawa, suivie quelques années plus tard de mon installation au Japon, fut également déterminante. Depuis, les mots sont au c½ur de mon travail artistique.»
Dans les ½uvres de la plasticienne Cécile Andrieu, et l'impressionnante cohérence de leur développement depuis près de 30 ans, le mot est trace, matière, élément du monde. La lettre est marque, dessin, empreinte. Les pages sont des surfaces, des tentures, des blocs, des lambeaux et des feuilles. Les écritures et les textes sont ramenés à leurs composants, donnant à voir des produits de base, des matières premières, ou le résultat de mystérieux outrages car la présence des imprimés les montre coupés, déchirés, émiettés ou collés. La matérialisation du langage dans ses encres, ses supports, ses lignes, relève ainsi d'un semis oscillant entre pollen et scories, entre disparition et germination. Des mots fixés par l'écrit n'apparaissent que les vestiges et les conditions. Au fil de ces ½uvres d'écriture à l'accès réprimé, au sens aboli, détournées du dire pour s'insérer de façon incongrue dans l'ordre utilitaire et la simple extériorité perceptive, le lisible laisse place à un champ de traces mutiques qui s'incorporent à l'univers sous forme condensée ou évanescente. L'insistance de ces traces suggère un essentiel et un drame. Car sans le langage, le monde serait néant, mais un certain monde aujourd'hui advient, qui menace la langue, qu'il réduit en codes et en chiffres, qu'il absorbe dans la manufacture du réel, dans la manipulation et la transformation des choses dont il désigne de plus en plus la carrière ouverte. Cette ½uvre avance dès lors dans un paysage incertain, signé des indices matériels d'un langage vivant qui a déserté et dont elle prend la défense.

Jean-Marc. Photo © Cécile Andrieu


La Galerie Depardieu. Galerie. Nice

La Galerie Depardieu


Galerie

Ouvert du lundi au samedi de 14h30 à 18h30

6, Rue Du Docteur Jacques Guidoni
(ancien Passage Gioffredo)

Nice

Tél. +33 (0) 966 890 274

http://www.galerie-depardieu.com
Site internet

Page Fb